Ex-Kaduna gov. Umar under fire over Calabar Channel contract faire umar cartier

Authority News

By: Chesa Chesa
Share

Ex-Kaduna gov. Umar under fire over Calabar Channel contract

Ex-Kaduna gov. Umar under fire over Calabar Channel contract

Former Kaduna State Military Governor, Col. Abubakar Dangiwa Umar (rtd) has come under fire from the Calabar Channel Management (CCM) Company Limited, over his recent claims that the contract for the management of the Calabar Channel awarded to the firm “is a bogus scam to siphon public funds”.

Managing Director of the company,  Mr. Bart Van Eenoo, yesterday demanded an immediate apology and a retraction of the claims by Umar.

In a statement in Abuja on Monday, Eenoo said the failure of the retired Colonel to meet the demand “will leave our company with no other option than to seek legal redress as the statement has cast aspersion on our integrity”.

He said it was disheartening that Umar,a leading national figure could spurn lies on a legal entity without verifiable facts.

 

He said that contrary to the claims of the former military governor, “our company has dredged  the water channel by deploying dredgers, survey vessels, buoyage tender, wreck removal cranes and other ancillary marine crafts which so far, 16.3 kilometres out of the envisaged 20 kilometres high spots  within Tomshort Island had been dredged with the deepening of the channel to 6.5 metres datum”.

“It is absurd that someone can accuse our company of “a bogus scam” when our partners- Boskalis and Westminster Dredging, internationally acclaimed companies are involved. 

 

"All the stakeholders at the Calabar Port including the NPA’s Station Manager in Calabar then, had alluded to the fact that CCM carried out appreciable work on the dredging until the disruption of work by the NPA. 

"Even some of the stakeholders were always aboard the dredgers during the cause of the dredging to have a feel of the work done. It is therefore, not correct that we did not carry out any dredging at the Calabar Channel”.

Justifying further that work was carried out on the dredging, he said CCM on August 20, 2015 for instance, through its bankers-UBA, paid $1,207,440 to Dredging International Services for crewing and provision of logistics at the Calabar channel for nine weeks, $500,000 to Nigerian Westminster Dredging and Marine for dredging services at the Channel and $3,600,000 to Societe de Dragage for dredging services.

“If the former military governor is alleging that we did not dredge the Channel, why did our company pay for the services of these companies even when our invoices with the NPA were not paid? We have spent more on the dredging than what NPA has so far paid us”, he said.

On the allegation that the Bureau of Public Procurement (BPP) in its report on the JVC advised against the dredging of the Calabar Channel, Eenoo said the transaction has a “No Objection Certificate” signed by the former Director-General of the BPP,  Emeka Eze.

 

SHARE ON:

реплики часы uk
هوبلوت الذهب
relojes hombres
Часы Rolex
faire cartier roadster

Pub : Pour Noël, la panthère de Cartier repart en voyage

Partager l'article
Vous lisez:
Pub : Pour Noël, la panthère de Cartier repart en voyage
<
Prec.
>
Suiv.
2 photos
Lancer le diaporama
Le conte de Noël de Cartier
Le conte de Noël de Cartier Le conte de Noël de Cartier
 L'Odyssée de Cartier L'Odyssée de Cartier
Cartier redonne vie à la panthère utilisée pour la campagne de ses 165 ans, dans un joli conte de Noël.

En mars dernier, pour célébrer ses 165 ans, Cartier lançait une publicité de plus de 3 minutes . Dans ce court-métrage à très gros budget (on a parlé d'un coût de fabrication de 4 millions d'euros !), une panthère faisait le tour du monde. Sortant de la vitrine de la célèbre boutique Cartier de la place Vendôme, le fauve traversait la Neva gelée à Saint-Pétersbourg, marchait sur la muraille de Chine et revenait en avion dans la boutique parisienne après un détour par l'Inde.

À lire aussi
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
&quot;On n&#039;est pas couché&quot; : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
Affaire Weinstein : Christine Angot tacle l&#039;hypocrisie du monde du cinéma
TV
Affaire Weinstein : Christine Angot tacle l'hypocrisie du monde du cinéma

Très remarqué, ce petit bijou signé Marcel et Publicis 133 et réalisé par Bruno Aveillan, avait nécessité deux ans de travail. Malgré sa durée exceptionnelle, il est passé à la télévision et au cinéma. Très haut de gamme, ce film publicitaire a été primé récemment par le magazine spécialisé Stratégies qui lui a décerné son Grand Prix du luxe 2012.

Pour les fêtes de Noël, Cartier récidive. Le joaillier retrouve sa panthère, qui a depuis fait un un petit et dont c'est le premier Noël. Jouant sur les branches d'un sapin géant, les deux animaux se promènent de branche en branche, de cadeau en cadeau. Ce "conte de Noël" reprend tous les ingrédients qui ont fait le succès du précédent film. La féérie de cette jolie campagne de 1 minute 30 est même accentuée par l'utilisation de la BO de "Edward aux mains d'argent", signée Danny Elfman.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
&quot;La France a un incroyable talent&quot; : Le tournage reprend sans Gilbert Rozon, les auditions passent à la trappe
TV
"La France a un incroyable talent" : Le tournage reprend sans Gilbert Rozon, les...
Un remake de &quot;Magnum&quot; en développement chez CBS
Séries
Un remake de "Magnum" en développement chez CBS
&quot;Le Tueur du Lac&quot; : Première bande-annonce pour la mini-série de TF1
TV
"Le Tueur du Lac" : Première bande-annonce pour la mini-série de TF1
&quot;The Walking Dead&quot; : La saison 8 démarre ce soir sur OCS
Séries
"The Walking Dead" : La saison 8 démarre ce soir sur OCS
&quot;Broadchurch&quot; saison 3 : France 2 lance la dernière saison ce soir
Séries
"Broadchurch" saison 3 : France 2 lance la dernière saison ce soir
Une saison 2 pour &quot;Star Trek Discovery&quot;
Séries
Une saison 2 pour "Star Trek Discovery"
Ce soir que regardez-vous ?
6
Votes
Capitaine Marleau
Je regarde
5
Votes
Aventures de médecine
Je regarde
2
Votes
Astérix et Obélix :...
Je regarde
2
Votes
L'homme qui voulait...
Je regarde
1
Votes
Le meilleur pâtissier
Je regarde
1
Votes
The Mask
Je regarde
0
Votes
Sully
Je regarde
0
Votes
Le poison de la mafia...
Je regarde
0
Votes
De la bande à Fifi à...
Je regarde
0
Votes
Le monde de Narnia,...
Je regarde
0
Votes
Pompiers : leur vie en...
Je regarde
0
Votes
La montagne ensorcelée
Je regarde
0
Votes
Opération Casse-noisette
Je regarde
0
Votes
DC : Legends of Tomorrow
Je regarde
0
Votes
Khumba
Je regarde
Tout afficher Réduire

Ajouad Algerie Memoires

«…La vérité est comme la justice, elle a besoin de témoins…même les tous petits témoins qui peuvent écrire des choses qui restent et qui durent. » Said Mekbel
Restez à jour par RSS

22 octobre 1995: Assassinat de Omar Agsous et son fils Mehdi.

Publié: 21 octobre 2016 dans hommages, Vos témoignages
Tags:Agsous, ajouad, Algerie, policier, terrorisme
0

Mehdi était notre ami, tonton Omar un modèle pour notre quartier.
Avant que la terreur ne s’abatte sur notre pays, tonton Omar comme tous les papas du monde rentrait chez lui tous les soirs, de temps en temps en tenue de policier. Il était grand, gentil, souriant. C’était notre fierté. Je n’étais qu’une petite fille dans cette cité du 8 mai 1945, lorsqu’il passait le soir et qu’il nous trouvait en train de jouer il avait toujours un mot gentil pour chacun de nous, une petite tape sur la tête et un sourire que je n’oublierai jamais.

Les années noires ont commencé à s’abattre sur nous, comme les journalistes, les médecins, les intellectuels, et tellement d’autres, les policiers étaient devenus clairement une cible des barbares terroristes islamistes. Alors, nous avions tous peur pour tonton Omar. Nous les enfants, nous écoutions les discussions des grands qui s’inquiétaient du changement de mentalité du quartier. Certains préféraient ne pas le voir rentrer pour qu’il ne soit pas en danger.

Petit à petit, cette peur s’étampait. Dans cette ville de Dar El Beida (à l’époque un village), nous étions épargnés par des attaques directes, mais nous sentions que la réaction des voisins face aux attentats n’était pas toujours de l’ordre de l’indignation et de la dénonciation (un autre sujet …).

Cette année de 1995 était l’année du BAC de Mehdi, il l’a eu et pendant l’été 1995, il était souvent au volant de la R19 Chamade bleue. Mehdi était très discret, un peu secret, d’une gentillesse incroyable. Je me souviens de cette image de lui : l’été il fait chaud et Mehdi était souvent en short bleu et casquette bleue (il me semble …).

Tonton Omar se faisait de plus en plus rare … les rares fois où on le voyait, ma mère priait pour qu’il ne lui arrive rien.

Un matin de l’automne 1995, je sortais du lycée Mohamed Bouadiaf, arrivée à l’entrée de notre cité, un monde de fou autour du bâtiment 2, des policiers en civil, des voisins, les jeunes pleurent. il règne une ambiance lourde, pas un bruit, une atmosphère pesante. Je n’étais pas seule. J’essayais d’avancer mais impossible, plus j’avançais plus mon immeuble s’éloigne. J’ai peur, je suis sure qu’on vient d’assassiner quelqu’un … j’ai pensé à beaucoup de personnes mais pas à tonton Omar. J’ai peur …. personne n’ose parler ….

L’horreur vient de se produire, tonton Omar et son fils Mehdi ont été tués ce matin. Ma mère et les voisines sont effondrées, l’histoire passe et repasse …. le matin dans la voiture tonton Omar et son fils Mehdi quittent notre cité, sur le chemin ils rencontrent une voisine et amie, naturellement ils lui proposent de la déposer. Oui naturellement, car les Agsous sont comme ça, gentils, serviables et très proches de leurs amis. Elle monte et au moment de la déposer au CEM Ezhaoui des individus assassinent lâchement tonton et Mehdi.

Le cauchemar, je me souviens encore aujourd’hui de cette envie de hurler tant la réalité est insoutenable, pourquoi ? comment ? ce n’est pas possible ! c’est un mauvais rêve ce sont nos peurs qui nous jouent des tours … et non c’est la réalité, ce que nous redoutions est arrivé en pire car ils ont tué Mehdi 19 ans … il avait sa casquette sur lui …

20 ans après, par le plus grands des hasards, je rencontre à Orly une dame d’une intelligence incroyable me parle, elle est algérienne, nous discutons de tout et de rien mais surtout des attentats en France et de ce que nous avons traversé en Algérie, cette dame est la tante de Mehdi …

Je me permets de témoigner sur votre page pour qu’on n’oublie jamais qui étaient ces deux hommes qui m’ont marquée.
Ce témoigne aussi pour dire que notre quartier n’a jamais plus été pareil, après la perte de tonton Omar et Mehdi, nous avons basculé réellement dans l’horreur de la décennie noire.

Mes pensées vont vers la famille Agsous, tata, toujours digne et ses enfants.

Mehdi
Tonton Omar, vous serez toujours dans mon cœur.

Chetouane Sarah 21/10/2016

Laisser un commentaire Annuler la réponse.